Chez AlterGo, notre mission est claire : promouvoir l’accessibilité universelle et permettre la pleine participation des personnes ayant une limitation fonctionnelle. Pour y arriver, nous utilisons les leviers du sport, du loisir et de la culture. Cette mission se traduit par plusieurs actions. On peut penser, par exemple, au Défi sportif AlterGo, ou encore à nos activités de formation en accessibilité universelle. Nous avons également le mandat de soutenir des projets qui favorisent l’inclusion des personnes ayant une limitation fonctionnelle. C’est notamment grâce au Programme d’aide financière aux initiatives locales et régionales en loisir pour les personnes handicapées qu’il nous est possible de le faire.

Concrètement, cette assistance se traduit en solutions innovantes à l’inclusion des personnes en situation de handicap aux activités de loisir. Voici d’ailleurs 3 projets qui ont reçu l’aide financière pendant la dernière année pour porter la mission d’AlterGo.

 

Un atelier de création musical

« La musique occupe une place importante chez la plupart des individus », selon Pascal Brodeur, directeur adjoint de l’Association québécoise des traumatisés crâniens (AQTC). « Elle est un excellent moyen d’expression permettant aux participants de “faire sortir” leur souffrance et leurs émotions. »

C’est en ayant cette philosophie en tête que l’organisme favorisant le maintien et l’amélioration des conditions de vie des personnes ayant subi un traumatisme crânien a mis sur pied un atelier de création musicale. 10 personnes ont produit une œuvre tout en développant leurs capacités cognitives, psychomotrices et socioaffectives.

M. Brodeur met de l’avant la coopération comme l’un des principaux bénéfices du projet. « Cet atelier de création musicale a permis aux participants d’augmenter leur créativité et de reprendre contact avec soi tout en collaborant à un projet collectif. »

 

Une initiation à la planche à pagaie adaptée

Activité encore très peu accessible, la planche à pagaie est un incontournable au Québec, reconnu pour ses cours d’eau et ses lacs. Alors, O’sijja s’est donné comme mission de permettre à tout le monde de pouvoir naviguer sur l’eau, et ce, peu importe la limitation fonctionnelle.

« Grâce au soutien du programme, nous avons initié plus de 80 personnes ayant des limitations fonctionnelles à la planche à pagaie adaptée », témoigne François Girouard. Pour le co-fondateur de l’organisme, les bienfaits du stand-up paddle (SUP) sont nombreux. « Outre les bienfaits physiques de cette activité, le SUP adapté permet de franchir la barrière d’accessibilité à l’eau qu’ont les personnes à mobilité réduite. Il y a aussi l’aspect psychologique qu’amène les bienfaits de flotter sur l’eau. »

 

Des cours de danse-pilates inclusifs

Sans Oublier le Sourire (SOS) est un organisme qui fait la promotion de l’inclusion des personnes ayant une déficience intellectuelle. Ainsi, ils ont mis sur pied les clubs 3V, qui favorisent un mode de vie sain et actif chez les participants aînés ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme. Ils répondent à l’enjeu à travers des activités socioculturelles et sportives.

Avec l’aide financière reçue, l’organisme a pu offrir des séances de danse-pilates inclusives à des personnes aînées vivant avec une déficience intellectuelle. La clientèle a pu bénéficier de 15 cours dans les locaux de l’association sportive et communautaire du Centre-Sud et 4 en virtuel. Ils étaient dirigés par une professeure de danse-pilates pendant les activités.

Les retombées du projet ont été indéniables. « Les liens d’échange, d’entraide et de complicité créés entre les membres de l’organisme et ceux de la communauté sont certainement parmi les impacts les plus marquants, constate Patricia Gagné, responsable de 3V/Vie Active à SOS. […] C’est d’ailleurs une formule que nous souhaitons reproduire dans le futur compte tenu des impacts positifs pour l’inclusion sociale et le mode de vie actif et ludique! »

 

Le loisir se présente sous plusieurs formes. Que ce soit en dansant, en naviguant ou en créant, il est nécessaire que le loisir doive être accessible à tous. Pour la réalisation des projets de loisirs qui permettent la participation sociale des personnes ayant une limitation fonctionnelle, AlterGo est un allié.

Le guide aux organismes et le formulaire de demande du Programme d’aide financière aux initiatives locales et régionales en loisir pour les personnes handicapées sont disponibles sur le site d’AlterGo. Faites vite, car la date limite pour soumettre une demande est le 2 décembre 2022!

Retour aux actualités