L’imaginaire est très porteur des réalités que nous vivons. Pour la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, nous vous proposons 3 romans dépeignant chacun une vision différente de la vie des personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme. Bien sûr, on ne peut faire ressortir toutes les nuances de l’autisme en 3 histoires. Nous vous invitons donc à vous informer auprès des organismes spécialisés ou des personnes neuroatypiques de votre entourage. Bonne lecture!

 

Dépourvu (Victoria Grondin)

Description de l'image : Page couverture de "Dépourvu". Une jeune fille aux cheveux blonds et portant un foulard rouge marche au milieu de silhouettes humaines.

Imaginez un instant un univers où les rôles sont inversés. L’intégralité de la population est née avec un trouble du spectre de l’autisme. La société est parfaitement organisée, conçue en fonction des besoins de ses individus.

Ensuite, il y a vous, tout petit vous, qui venez au monde. Vous êtes, dans notre monde à nous, parfaitement normal. Par contre, dans cette histoire, vous êtes handicapé. Un cas lourd, difficile à encadrer. C’est le monde à l’envers.

Disponible en version numérique.

Pour acheter « Dépourvu », cliquez ici.

 

Mon frère n’est pas une asperge (Lyne Vanier)

Description de l'image : Couverture de "Mon frère n'est pas une asperge". Une armure de chevalier tient un parapluie rouge devant un mur de briques.

J’imagine que je devrais commencer par me présenter. Ça nous fera un début. Commencer par le début, c’est bien. Alors voilà, je m’appelle Ludovic. J’aime les nombres premiers, la suite de Fibonacci, le vert, l’orange, le blanc et tout ce qui est bien rangé. J’ai peur des gens gentils avec moi. J’ai aussi peur des méchants. Et j’ai peur de confondre les deux. Beaucoup pensent que je suis borné. Que je devrais aller vers les autres au lieu de m’enfoncer dans mon armure. Sauf qu’aller vers les autres, je ne peux pas. Et sortir de mon armure, je ne sais pas ce que ça veut dire. D’ailleurs, je déteste toutes les expressions de ce genre. J’ai également horreur de la poésie et de la fiction. Il y a tellement de choses vraies à apprendre, pourquoi perdre du temps à lire des mensonges ? Justement, ce livre que j’écris avec mon frère n’est pas un roman. C’est une histoire vraie. La mienne. Celle de ma vie avec ses bons moments, ses mauvais jours et le syndrome d’Asperger.

Pour acheter « Mon frère n’est pas une asperge », cliquez ici.

 

Méconnaissable (Valérie Jessica Laporte)

Description de l'image : Couverture de Méconnaissable. Une personne à la tête rasée est de profil, vers la droite. Au niveau de son cou, elle disparaît dans un feuillage bleu.

Déchirée par un désir d’authenticité qu’on lui a refusée depuis toujours, une enfant autiste fugue loin de chez elle : pendant tout un été, elle squattera un terrain de camping. Ne se conformant pas à ce que l’on attend d’une fille, elle décide de vivre en garçon et, puisque ses mots font mal aux autres, elle s’enferme dans le mutisme. Elle prendra le temps d’explorer qui elle pourrait être si on ne lui imposait pas de fausses limites. Hypersensible, surdouée et curieuse, elle nous dévoile son univers, sa détresse et sa perception du monde et de ceux qu’elle appelle les humains.

Disponible en version numérique.

Pour acheter « Méconnaissable », cliquez ici.

 

Pour encore plus de suggestions, découvrez l’Info-littéraire de la Fédération québécoise de l’autisme!

Retour aux actualités